Quel est l’avenir des zones de montagne ?

2021-2027
publié le 01.08.2022

Quel est l’avenir des zones de montagne ?

ALCOTRA intervient au webinaire organisé par POCTEFA

Jeudi dernier, 28 juillet, le Programme ALCOTRA a été invité à participer au webinar The future of mountain areas : challenges and opportunities (L’avenir des zones de montagne : défis et opportunités) organisé par POCTEFA, Programme Interreg Espagne - France - Andorre.

Une occasion d’échanger et partager entre la nouvelle génération et les représentants des Programmes de Coopération Européenne. Les points essentiels du webinar ont été :

  • Le futur de la montagne
  • Les opportunités et les nouveau défis
  • Le rôle des jeunes

 

Veronica Capenti, référente du Conseil des Jeunes ALCOTRA et stagiaire à l’Autorité de Gestion, a été invitée à présenter le Conseil des Jeunes, les bonnes pratiques du Programme en faveur de la jeunesse, et des projets concernant la thématique de la montagne et des défis environnementaux.

La nouvelle Programmation ALCOTRA 2021-2027 s’engage pour l’avenir avec plusieurs initiatives impliquant les jeunes dans les décisions concernant le changement climatique et la sensibilisation à l’environnement.

Parmi ces actions, Veronica a rappelé le lien avec la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine (SUERA), le renforcement du réseau des volontaires et la diffusion des microprojets en faveur de la dissémination des investissements sur le territoire ALCOTRA.

Paola Lloret Nasarre, interlocuteur de Comunidad de Trabajo de los Pirineos, a ouvert le webinar en exposant les résultats d’une enquête selon laquelle après le COVID, 1 personne sur 5 affirme être disposée à déménager à la montagne grâce à la possibilité de se mettre en télétravail.

Une occasion avantageuse de repeupler les zones de montagne et d’améliorer les systèmes essentiels.

Plusieurs référents ont mentionné l'effondrement récent du Marmolada, preuve tangible des dégâts causés par le réchauffement global, et Isidoro De Bortoli, représentant de Centralparks project, a signalé les effets pour la vie de la population locale qui est toujours à la recherche de meilleures conditions.

Les membres du Conseil des Jeunes, demandant la parole à plusieurs reprises, se sont montrés très intéressés par la thématique et les initiatives européennes, et par l’opinion des experts de la coopération concernant l’impact des projets réalisés.

L’intervention de Frank Schneider, réfèrent d’Interreg Central Europe et engagé dans la thématique environnementale depuis plusieurs années, a affirmé l’efficacité des bonnes pratiques européennes qui, bien qu’initialement soutenues par peu de bénéficiaires, ont eu au fil du temps un enracinement profond et une large diffusion.