< Retour à la liste des projets financés

RITA, RÉPONSE IMPACTS DE TEMPÊTE ALEX

Statut du projet

en cours

Thématique

Prévention des risques

Date de début des activités

01/01/2022

Localisation

Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes, Isère, Savoie, Vallée d’Aoste

Résumé

L’objectif général du projet RITA est d’atténuer les impacts des événements météorologiques extrêmes, tels que la tempête Alex, par des réponses concrètes sur le territoire, à la fois structurelles et de gestion, afin de permettre l’accès et la facilité d’utilisation en toute sécurité des territoires de montagne dans une optique de relance des secteurs socio-économiques (touristiques) durement touchés par la tempête Alex.

L’approche visant à relever les défis communs au territoire transfrontalier est une approche intégrée. D’une part, on cherche à capitaliser les résultats obtenus avec les projets RISBA et RESBA, en valorisant les liens de collaboration consolidés et les méthodes de travail partagées, et d’autre part, on veut réaliser des actions concrètes et directes sur le territoire pour, dans l’immédiat, restaurer les dégâts engendrés par la tempête Alex et, à moyen et long termes, approfondir les connaissances qui permettront de faire face aux conséquences des futurs événements météorologiques extrêmes, grâce à une planification plus ciblée et à des mesures de défense toujours plus efficaces et adaptées au changement climatique en cours.

En outre, RITA capitalise l’étude des effets d’Alex sur le département des Alpes-Maritimes, commandée par l’État français depuis fin 2020 et conduite par l’ONF-RTM et l’équipe INRAE de Grenoble, afin d’améliorer les connaissances nécessaires pour comprendre les effets que ces événements extrêmes ont pu avoir sur ce secteur de territoire, pour les partager et les valoriser dans un cadre transfrontalier, en transférant ce savoir-faire au partenariat. 

Bénéficiaires

Chef de file

REGIONE AUTONOMA VALLE D’AOSTA – Struttura opere idrauliche

Autres bénéficiaires

Université Savoie Mont Blanc

Politecnico di Torino

Istituto Nazionale di Ricerca per l'Agricoltura, l'Alimentazione e l'Ambiente

Consiglio Nazionale Delle Ricerche Istituto di Ricerca per la Protezione Idrogeologica

Chiffres clés :

 

Budget total

Budget FEDER

Contreparties

ITALIE

591 301,7

502 606,5

88 695,26

FRANCE

396 469,99

336 998,64

59 470,35

TOTAL

987 770,72 €

839 605,11

148 165,61

 

ACTIVITÉS, IMPACTS, RÉSULTATS :

La tempête Alex a mis en évidence les criticités territoriales du point de vue de la protection contre le risque géo-hydrologique. Ces criticités sont principalement liées à une délimitation inadéquate des zones de risque, à l’absence de modélisation des débits solides et liquides basée sur les modèles numériques des sols (DTM) actuels.

Il faut donc préparer le territoire aux impacts de ces événements catastrophiques en intervenant, dans l’immédiat, du point de vue structurel pour restaurer les dégâts provoqués par la tempête Alex, mais aussi, à plus long terme, par des mesures de gestion permettant d’accroître la résilience du territoire, par une phase de réflexion visant à atténuer les effets des futures tempêtes sur le territoire ALCOTRA.

C’est ainsi que le projet RITA cherche à répondre, en partie, à certains de ces défis, en proposant un mélange d’interventions structurelles et d’approfondissements des connaissances qui permettront, dans un avenir immédiat, de prévoir avec une plus grande précision les effets des tempêtes comme celle d’octobre 2020, en étudiant la capacité de rétention des crues par les barrages alpins et la propagation des crues le long des torrents, à partir de l’expérience et des données de la tempête Alex.

En outre, le savoir-faire qui sera acquis au cours du projet sera transféré sur des "cahiers techniques" s’adressant aux professionnels et aux techniciens du territoire ALCOTRA, et pas seulement afin d’atténuer les effets des futurs événements météorologiques extrêmes que nous attendons sur le territoire ALCOTRA.

12 Aoû 2022