L’expertise d’ALCOTRA au service de la coopération transfrontalière hungaro-roumaine

publiée le 09.06.2022

Véronique Veyrat, invitée en tant qu’expert, est intervenue pour présenter la stratégie des PITEM - PITER

Aujourd’hui, 9 juin 2022, se tient à la Citadelle d’Oradea en Roumanie (à la frontière hongroise), le séminaire intitulé La planification intégrée transfrontalière : l'utilisation des outils territoriaux (ITI, CLLD, PITEM, PITER, TAPE, GECT, partenariats) dans la programmation, gestion des programmes et des projets transfrontaliers.

Ce séminaire s'inscrit dans le cadre du "Processus d'Oradea" que l’association IFECO (INITIATIVES FRANCE - EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE) a créé avec le CESCI (Central European Service for Cross-border Initiatives, Hongrie) et la ZMO (Zone Métropolitaine d'Oradea) avec l'appui de la MOT (Mission Opérationnelle Transfrontalière) en 2012, dans le but de favoriser la coopération transfrontalière hungaro-roumaine en s’appuyant sur l'expertise française.

Le thème principal de ce séminaire porte sur l'approche indispensable d'une planification intégrée transfrontalière. Outre des experts français, les représentants des décideurs des Etats roumain et hongrois, des collectivités communales et départementales, des GECT (Groupements Européens de Coopération Territoriale) y sont réunis, ainsi que divers responsables des autorités de gestion et secrétariats conjoints. Ils s’interrogent sur la planification intégrée transfrontalière et veulent agir à l’échelle territoriale.

A cet égard, Véronique Veyrat (Autorité de Gestion du Programme ALCOTRA), invitée en tant qu’expert, est intervenue pour présenter la stratégie des Plans Intégrés transfrontaliers (PITEM - PITER) à la frontière franco-italienne et la volonté du Programme ALCOTRA de poursuivre cette approche territoriale avec la programmation 2021-2027 à travers l’OP5. La valorisation de cet outil, ainsi que de ses résultats, ont pour objectif de démontrer l'importance d'une approche intégrée.

Des expériences très intéressantes mises en place à l’échelle du programme Interreg Slovaquie Hongrie en matière de nouvelle gouvernance ont été présentées, ainsi que des sujets transfrontaliers prioritaires comme la prévention des risques, les interventions d’urgence et les transports urbains transfrontaliers. 

Un moment fort de coopération et d’échanges qui permet de construire l’Europe de la paix, l’Europe de la solidarité, l’Europe de demain.

Téléchargez ici le programme de la journée

Échanges entre Programmes sur les démarches de territorialisation

Gyula OCSKAY, Secrétaire général du CESCI (Centra European Service for Cross Boder Cooperation), a organisé le jour suivant un programme de travail entre Programmes transfrontaliers et une rencontre avec des bénéficiaires de projets.

 Les échanges et le travail technique se sont poursuivis entre le Programme ALCOTRA et le Programme transfrontalier Slovaquie-Hongrie sur les démarches de territorialisation. Ce dernier programme d’un montant de FEDER (Fonds de développement régional) de 189 M€ pour la programmation 2014-2020 a accompagné plusieurs Plans d’actions territoriaux pour l’emploi sur cette frontière. Le GECT « ISTER GRANUM », un des premiers GECT européens créé en 2008, a présenté à ALCOTRA son approche territoriale basée sur le tourisme et la valorisation des produits locaux. ALCOTRA a pu valoriser les initiatives des Plans intégrés thématiques et territoriaux.

Des liens à poursuivre pour capitaliser sur ces approches territoriales transfrontalières

Cliquez ici pour plus d’informations sur le processus d’Oradea ainsi que POUR CONSULTER les différentes présentations et les photos du séminaire sur la planification