L’environnement mobilise la jeunesse européenne

publiée le 12.11.2021

Découvrez les vidéos interviews de l'évènement annuel 2021

Le concours de storytelling « Nous vivons sur le territoire ALCOTRA, racontons 30 ans d’évolution climatique » - Édition jeunes a stimulé beaucoup de réflexions sur nombreux thèmes fondamentaux tels que l’environnement et la jeunesse européenne. Lors de l’évènement de communication du concours à Annecy, le 20 octobre 2021, la jeune volontaire Interreg, Chiara Ferri, a interviewé les intervenants à ce sujet.

Valeria Cenacchi, représentante du programme Interreg ALCOTRA au sein de la Commission Européenne, explique comment la Commission est en train d’agir pour l’évolution climatique, problème transversale qui touche tous les secteurs et tous les pays de l’Union Européenne. Elle parle aussi de comment les jeunes, qui seront célébrés pendant l’année de la jeunesse 2022, peuvent devenir acteurs de l’Europe.

« Notre Président l’a dit : l’année prochaine sera l’année de la jeunesse, parce qu’on ne peut pas le faire sans eux »

 

Nicolas Plain, scientifique et arpenteur des Alpes, témoigne de son rôle d’ambassadeur de la SUERA et de l’implication active des jeunes dans la recherche de solutions concrètes aux problèmes posés par l’évolution climatique.

« C’est la génération de l’action et qui va essayer de mettre en place des solutions, qui va nous pousser à agir, pousser toutes les générations à agir, et mettre en place les bonnes solutions concrètes, locales et réplicables »

 

 

Véronique Veyrat, responsable d'Interreg France-Italie ALCOTRA, indique comment le Programme considère les jeunes une des cibles prioritaires et de comment ils seront impliqués dans des projets de sensibilisation sur des sujets tels que l’environnement, l’inclusion sociale et la formation.

« Il est vraiment important de pouvoir mobiliser les jeunes sur les thématiques de l’environnement et de l’art »


Le plan de communication du Programme, élaboré au lancement de la période 2014-2020, a identifié plusieurs publics cibles auprès de qui engager des actions particulières : les bénéficiaires et le grand public.
Les jeunes, en continuité avec le travail lancé avec les écoles pour l’évènement annuel 2017, ont été les destinataires de l’action de communication menée sur l’année scolaire 2020-2021 : le concours de storytelling « NOUS VIVONS SUR LE TERRITOIRE ALCOTRA, RACONTONS 30 ANS D’EVOLUTION CLIMATIQUE » - EDITION JEUNES !

Cet événement a été l’occasion de communiquer auprès des jeunes, cible privilégiée du Programme qui, d’ailleurs, a financé sur la période 2014-2020 plusieurs projets ayant les jeunes comme destinataires finaux, public transversal à plusieurs axes d’intervention.
Parmi les projets exemplaires :  

Axe 4 : Services sanitaires et sociaux

Territoire : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Cuneo, Imperia, Vallée d’Aoste

Le projet vise à reconfigurer une partie des services sociaux et de santé destinée aux jeunes de 11 à 25 ans et à leur famille.

Axe 4 : Éducation et formation professionnelle

Territoire : Haute-Savoie, Vallée d’Aoste

Ce projet consiste en la mise en œuvre d’'une résidence journalistique transfrontalière au sein de huit établissements scolaires (collèges et lycées). L'objectif est de promouvoir une citoyenneté active et une prospective auprès de la jeunesse du territoire transfrontalier.

Axe 4 : Éducation et formation professionnelle

Territoire : Auvergne Rhône-Alpes, Piémont

Les partenaires souhaitent mettre en place deux parcours de formation destinés, respectivement, aux jeunes professionnels du secteur et aux usagers scolaires. Le projet a pour finalité la valorisation de la filière cinématographique transfrontalière.

Axe 3 : Patrimoine naturel et culturel
Territoire : Alpes-de-Haute-Provence, Piémont, Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur
Dans le cadre de ce projet, le concours « École des jeunes Agriculteurs de Montagne » sélectionne 5 jeunes pour suivre une formation spécifique destinée à l'installation en montagne de nouvelles activités productives soutenables.


La thématique choisie pour le concours de storytelling « NOUS VIVONS SUR LE TERRITOIRE ALCOTRA, RACONTONS 30 ANS D’EVOLUTION CLIMATIQUE » - EDITION JEUNES ! a été l’environnement et notamment les défis que l’adaptation au changement climatique posent. De nombreux projets ALCOTRA sont impliqués sur cette thématique.

Découvrons ensemble quelques ‘uns :

  • Le plan intégré thématique stratégique Biodiv’Alp centré sur la biodiversité et qui réunit les cinq régions du programme des territoires français et italien (Régions Sud, Ligurie, Auvergne-Rhône-Alpes, Piémont et Autonome Vallée d’Aoste). Ce plan articulé en 5 projets et un budget total  de 8,9 M€ entend favoriser  une gouvernance transfrontalière des écosystèmes alpins, à travers le partage des plans de gestion des espèces et des habitats, des données et des protocoles de suivi et des bases de données dans une logique transfrontalière, à travers aussi des actions pilotes de continuités écologiques, un travail  de communication sur la biodiversité et les services écosystémiques, un recensement des habitats menacés, de l’impact du changement climatique sur les espèces exogènes des mesures de protection à privilégier.
  • Le projet simple d’innovation appliquée et d’efficacité énergétique : A2E, Alpes Efficacité Energétique, porté par le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement de Haute-Savoie, s’inscrit dans la politique “ énergie-climat” de l’Union européenne et à augmenter de 20% l’efficacité énergétique des bâtiments publics. L’objectif principal du projet est de partager de capitaliser les retours d’expériences sur les bâtiments publics alpins à basse énergie récemment construits et de mesurer les résultats obtenus en termes d’efficacité énergétique afin d’identifier les problèmes et les espaces d’amélioration. 
  • Climaera et Eau concert 2 : deux projets centrés l’un sur la qualité de l’air et l’autre sur celle de l’eau. L’objectif a été, pour Climaera, d’élaborer des préconisations pour diminuer les gaz à effet de serre et polluants et pour Eau concert 2, de restaurer et protéger les écosystèmes aquatiques transfrontaliers. Les deux projets ont cherché à mieux comprendre les freins du grand public face aux changements des comportements en ce qui concerne une attitude plus durable et définir les messages et outils les plus adaptés pour y répondre.

lire aussi: