Le volontariat de Chiara au sein d’ALCOTRA touche à sa fin

publiée le 22.03.2022

Retour sur son expérience auprès du Programme

La neuvième jeune volontaire Interreg Chiara Ferri a passé six mois au sein de l’Autorité de gestion du Programme, et son volontariat touche bientôt à sa fin.

Qu’a-t-elle fait pendant son volontariat ?

« Accueillie en octobre par une équipe chaleureuse et bienveillante, les premières semaines de mon volontariat ont été marquées par l’organisation et la participation au Comité de suivi d’Annecy et à l’évènement du concours de storytelling « Nous vivons sur le territoire ALCOTRA, racontons 30 ans d’évolution climatique ». Un autre évènement marquant pour mon volontariat a été la proclamation de l’année européenne de la jeunesse. Le Programme a en effet commencé le 2022 avec une forte volonté d’inclure davantage la jeunesse du territoire dans le programme, notamment à travers la mise en place d’un Conseil des jeunes, au sujet duquel j’ai pu travailler en lien direct avec la responsable de service. En même temps, j’ai pris le relais après l’ancienne volontaire Interreg dans l’animation d’ateliers de communication interne que j’ai organisés tout au long de mon expérience. En outre, au cours des dernières semaines, j’ai pu assister la chargée de communication dans la planification de la refonte du nouveau site internet pour la nouvelle programmation 2021-2027 et collaborer avec la responsable du service pour la rédaction du nouveau règlement intérieur du Comité de suivi ».

Qu’a-t-elle appris ?

« Auprès d’ALCOTRA j’ai sans aucun doute amélioré ma maitrise de plusieurs outils informatiques, notamment Outlook, PowerPoint, Canva et Bluejeans. Sur le plan théorique, j’ai appris énormément de notions sur la coopération territoriale européenne, sur ses organes et sur son fonctionnement. J’ai beaucoup découvert sur moi-même aussi, par exemple que l’activité de rédaction de textes m’intéresse beaucoup ou encore que je donne le meilleur de moi-même quand je travaille en équipe. Enfin et surtout, ma maitrise de la langue française, à l’écrit comme à l’orale, a connu une importante amélioration ».

Quels projets pour son avenir ?

« Cet été je travaillerai sur mon mémoire de traduction afin de pouvoir valider mon master en Langues étrangères pour la communication et la coopération internationale. Et pour mon avenir professionnel, l’univers de la coopération territoriale européenne que j’ai découvert grâce à ALCOTRA est une des possibilités que j’aimerais parcourir».