Le rôle des jeunes dans la coopération transfrontalière

publiée le 04.02.2022

ALCOTRA présente au Border Focal Point Network ses initiatives innovatrices qui impliquent et soutiennent les jeunes

Le Border Focal Point Network est un réseau professionnel qui réunit les experts de la coopération transfrontalière. Lors de l’évènement en ligne « Beyond Borders : Breakfast Debate » (« Petit déjeuner transfrontalier ») du 3 février, organisé par ce réseau, l’Autorité de gestion du programme ALCOTRA a été invitée pour partager ses succès en matière d’engagement du public jeune dans les actions du Programme.

La Chargée de Communication Maria Rosaria Valentini, au nom de l’Autorité de gestion, a illustré comment le Programme a accordé de la place à la jeunesse du territoire. Elle a présenté : les projets qui ont mobilisé les jeunes. Le lien avec d’autres programmes, en particulier avec la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine (SUERA). L’Autorité de gestion avait invité l’Ambassadeur français de la SUERA Nicolas Plain à parler aux jeunes des changements climatiques. Le Programme est de plus un exemple pour ce qui concerne l’accueil de jeunes volontaires à travers l’initiative Interreg Volunteer Youth : déjà 9 IVYs ont été accueillis. Finalement, tout au long de la programmation 2014-2020, et encore plus la programmation 2021-2027, ALCOTRA s’engage à mettre en œuvre des actions de communication qui puissent impliquer activement les jeunes.

La prochaine programmation est déjà bâtie en prenant en compte les avis des jeunes recueillis lors de la consultation qui a été menée en vue de l’écriture du Programme Opérationnel 21-27. De plus, le Programme est en train de réfléchir sur comment la jeunesse peut jouer un rôle encore plus important dans la coopération entre France et Italie probablement grâce à un Conseil des Jeunes à mettre en place. Un autre souhait de l’Autorité de gestion est de permettre l’accès aux micro-projets pour un public jeune :  projets de coopération à plus petite échelle où les jeunes du territoire pourront trouver plus facilement des opportunités dans le cadre du programme ALCOTRA.

Le débat a été une occasion précieuse pour partager les succès du Programme avec les décideurs du DG REGIO (la Direction régionale et urbaine de la Commission européenne responsable de la politique de l'Union Européenne concernant les régions et les villes) et les autres 120 personnes connectés, mais aussi pour apprendre des bonnes pratiques de tous les acteurs de la coopération transfrontalière. D’autres projets ont pu témoigner tels qu’Interreg Romanie – Bulgarie.

Regardez l'enregistrement !