E-COLLOQUE FINAL FRANCO-ITALIEN DU PROJET CLIMAERA

publiée le 29.09.2020

Présentation des résultats du projet

Le 24 septembre 2020 s’est tenu l’événement de clôture du projet CLIMAERA : initialement prévu en présentiel à Nice, il s’est finalement parfaitement déroulé sous forme d’un e-colloque en visioconférence. Cette journée, organisée par le partenaire ATMO SUD, a permis de réunir tout le partenariat du projet (Région Ligurie, ARPA Piémont, ARPA Vallée D’Aoste, ATMO SUD et ATMO AURA), ainsi que des techniciens, professeurs, économistes, étudiants ou citoyens intéressés par les thématiques abordées. Environ 70 personnes ont participé.

L’e-colloque final a ainsi permis de présenter les scenarii élaborés et les résultats de CLIMAERA, qui a travaillé dans les 3 dernières années sur la qualité de l’air et la lutte contre le changement climatique, grâce au financement reçu dans le cadre du deuxième appel du programme de coopération transfrontalière ALCOTRA 2014-2020.  

La journée a été ouverte par Richard CHEMLA, adjoint à la santé, à l’écologie et au bien-être de la ville de Nice et Vice-Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, qui a rappelé l’importance de faire comprendre aux citoyens les liens et les conséquences que la qualité de l’air peut avoir sur la santé. Il a également mis en avant la grande mobilisation de la Ville et de la Métropole de Nice par rapport aux thématiques traitées par CLIMAERA et souligné que la pollution de l’air ou de la mer ne connait pas de frontières.

Ensuite, Pierre-Charles MARIA, Président d’ATMO SUD, a rappelé la longue tradition d’ATMO SUD à s’engager dans des projets de recherche, notamment avec les autres ATMO françaises et avec les ARPA italiennes, et a salué l’approche pragmatique du projet CLIMAERA, qui a permis d’aborder tant la qualité de l’air que le changement climatique dans un seul projet.

Le représentant du programme ALCOTRA, Davide PERRONE, a mis en avant l’engagement important du programme sur la période 2014-2020 sur la thématique de l’environnement : CLIMAERA a été l’un des 26 projets financés sur l’axe 2 « environnement mieux-maîtrisé » et a travaillé sur des contenus essentiels pour la zone de frontière qui va du Mont-Blanc à la Méditerranée. Il a également rappelé l’importance de la coopération transfrontalière pour faire face à la crise climatique, qui dépasse les frontières administratives des Etats.

La journée s’est organisée autour de 4 tables rondes, qui ont permis aux différents partenaires de CLIMAERA d’intervenir et de présenter les résultats du projet, en mettant un accent particulier sur : le contexte dans lequel le projet est intervenu ; l’engagement citoyen pour la préservation du climat et de la qualité de l’air ; le rapport entre la qualité de l’air et la santé ; le coût économique et la mise en œuvre de certaines actions.

Les échanges très enrichissants qui se sont déroulés tout au long de la journée ont également permis de toucher des thématiques strictement liées à l’actualité : ARPA Vallée d’Aoste et ARPA Ligurie ont ainsi présenté des premières réflexions et données liées à l’évolution de la qualité de l’air pendant le confinement que la France et l’Italie ont vécu en début d’année. 

En conclusion, comme l’a rappelé Matteo GRAZIANI (Région Ligurie et chef de file de CLIMAERA), le projet CLIMAERA est un excellent exemple de coopération franco-italienne pour essayer de mieux comprendre et de faire face à des phénomènes naturels qui ne connaissent pas de frontière : le partenariat, habitué à travailler ensemble depuis désormais 10 ans, est ainsi très motivé pour continuer à travailler lors de la future programmation pour notre belle zone ALCOTRA.

 

Pour en savoir plus par rapport au programme du e-colloque final