Retour au projet plan

PARCOURS DES PATRIMOINES, DE PASSAGES EN CHÂTEAUX

Statut du projet
en cours
Thématique
Patrimoine naturel et culturel
Date de début d’activités
12/06/2019

Localisation
Haute-Savoie, Vallée d’Aoste

Résumé

Le projet “Parcours des patrimoines, de passages en châteaux” (P.P.P.C.), souhaite définir une stratégie d’actions locales et transfrontalières pour la connaissance, la conservation, la gestion et la valorisation durable de sites d’intérêt qui ne sont actuellement pas suffisamment valorisés ou qui requièrent des interventions de requalification. Toutefois, ces sites possèdent un riche potentiel pour le territoire en termes d’offre touristique et peuvent s’inscrire dans le thème des « châteaux », à la fois comme centres de gestion économique et comme points de contrôles du passage sur les ponts et les voies de communication, qui relient entre eux des espaces de part et d’autre des Alpes. Ce sont aussi, plus simplement, des « châteaux de plain-pied » qui se trouvent au fond des vallées. Le projet s’inscrit également dans des études et des recherches à caractère historique, ethnographique et archéologique qui s’intéressent au moment qui a précédé celui où les sites individuels ont commencé à avoir des rapports avec leur territoire. Ces mêmes sites qui, de part et d’autre des Alpes, font l’objet d’interventions de requalification et d’accessibilité pour leur valorisation et leur inscription à l’intérieur de circuits touristiques que le projet vise à mettre en place.

Bénéficiaires


Chef de file

Regione Autonoma Valle d’Aosta

Autres bénéficiaires

Département de la Haute-Savoie
Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc
La Communauté de communes Faucigny Glières

Contacter le chef de file du projet

Regione autonoma Valle d’Aosta

Chiffres clés :

 

Budget total

Budget FEDER

Contreparties

ITALIE 1 307 118 1 111 050,30 196 067,70
FRANCE 1 338 906 1 071 124,80 267 781,20
TOTAL 2 646 024€ 2 182 175,10 463 848,90

Activités, Impacts et Résultats :

Le projet, articulé en quatre groupes d’activités, prévoit une série d’études et de recherches à caractère historique, ethnographique et archéologique, qui s’intéressent au moment qui a précédé celui où les sites individuels ont commencé à avoir des rapports avec leur territoire. Ces mêmes sites qui, de part et d’autre des Alpes, font l’objet d’interventions de requalification et d’accessibilité pour leur valorisation et leur inscription à l’intérieur de circuits touristiques que le projet vise à mettre en place.

Les sites sélectionnés, qui font l’objet d’interventions avec les ressources Interreg, sont pour la partie valdôtaine, le Château Sarriod de la Tour de Saint-Pierre, un « château de plain-pied » qui, historiquement, a été un centre de gestion économique du territoire mais aussi un lieu de contrôle du « passage », des ponts et autres voies de communication ; le « Pont vieux de Introd » qui, en lien avec les activités de la commune de Introd, fait partie d’un « Circuit Parcours », visant à relier entre elles les urgences historiques et culturelles du village ; et le Bois du Montagnoulaz situé dans le Plan du Bois sur la Commune du Pré-Saint-Didier, un site préhistorique de l’âge du fer, fréquenté jusqu’à la fin de l’époque romaine et qui se trouve le long de la voie romaine des Gallie sur le tronçon vers le Petit Saint Bernard qui mériterait une requalification pour être mieux connu.

Les sites retenus du côté savoyard sont le Château de Bonneville, la Maison Forte de la Frasse, deux châteaux de plain-pied non dissemblables du Château Sarriod de la Tour, et le Côteau d’Arve – Terroir d’Ayze, ancien domaine viticole à valoriser.