Retour à la liste des projets financés

e-Rés@mont, Applications de médecine de montagne autour du Mont-Blanc

Statut du projet
en cours
Thématique
Services sanitaires et sociaux
Date de début d’activités
04/07/2016

Localisation
Haute-Savoie, Vallée d’Aoste

Résumé

e-Rés@mont a l'objectif d'accroître la sécurité sanitaire en montagne à travers le développement, l'expérimentation et la mise au point d'innovants services sanitaires de médecine montagne de proximité basés sur les technologies de la télémédecine et de la téléconsultation que ce soit pour la population, les touristes et les professionnels de la montagne.

En renforçant et améliorant les services sanitaires des territoires plus isolés, le projet contribue au maintien des populations locales dans les zones de montagne, soutenant ainsi l'attractivité des territoires et favorisant, en même temps, un majeur afflux touristique.

Le projet permettra également de mettre en œuvre des applications pratiques pour la prévention et le traitement des pathologies liées à la haute altitude. En particulier, l’attention sera adressée au mal aigu de montagne, aux médicaments pour traiter les gelures, à la réalisation d’une étude physiopathologique des réponses à l’altitude et une étude génétique sur la performance des athlètes participants à des parcours d'endurance concurrentiels à haute altitude.

 

 

Bénéficiaires


Chef de file

AGENCE SANITAIRE LOCALE VALLÉE D'AOSTE

Autres bénéficiaires

Fondation Montagne sûre
Institut de formation et de recherche en médecine de montagne
Conseil National de Recherches-Institut de Physiologie Clinique

Contacter le chef de file du projet

AGENCE SANITAIRE LOCALE VALLÉE D'AOSTE

Chiffres clés

 

Budget total

Budget FEDER

Contreparties

ITALIE

694 609,94

590 418,45

104 191,49

FRANCE

230 671,5

196 070,78

34 600,72

TOTAL

925 281,44

786 489,23

138 792,21

 

ACTIVITÉS, IMPACT, RÉSULTATS :

La médecine de montagne est, par conséquent, le dénominateur commun de toutes les activités qui sont réalisées. Concrètement e-rés@mont vise à:

  • développer et tester un modèle d'assistance sanitaire basé sur un service de téléconsultation virtuelle aussi bien pour les habitants des vallées que pour les gens qui fréquentent la montagne d'une manière plus épisodique (touristes, randonneurs, alpinistes, etc.) ;
  • réaliser une App qui permet  à la population à risque en montagne d'accéder à tout moment et même sans connexion Internet à contenus informatifs, à des questionnaires d'auto-évaluation de l'état de santé et à d'autres informations tel que les numéros à contacter en cas d'urgence;
  • renforcer le réseau de proximité en médecine de montagne et l’élargir de façon à mieux répondre aux  réelles nécessités épidémiologiques des territoires transfrontaliers du Mont Blanc
  • développer un modèle partagé et commun  de formation pour les opérateurs impliqués dans le service de téléconsultation;
  • mettre en œuvre des nouvelles offres de services sanitaires à distance de médicine de montagne qui permettent de réduire le recours au service des urgences, de contribuer à la réduction du phénomène du dépeuplement des zones enclavées et d’augmenter l’attractivité touristique du territoire ; 
  • développer un embout buccal léger, notamment un dispositif non-pharmacologique, pour traiter le mal aigu des montagnes ;
  • tester l'efficacité dans le traitement des gelures d'un médicament faisant déjà parti de l'arsenal thérapeutique utilisé en montagnes (sildénafil – VIAGRA);
  • conduire une étude de la réponse physiopathologique à l'altitude chez des sujets atteints par des pathologies cardio-vasculaires et cérébraux-vasculaires;
  • mener une étude génétique sur les conséquences, à court et à long terme, du stress prolongé et du manque de sommeil chez les athlètes participants à des parcours d'endurance concurrentiels à haute altitude (Tor des Géants, Ultra-Trail du Mont-Blanc, etc.) ;
  • mettre en place une étude épidémiologique parmi ceux qui ont l'occasion de séjourner à haute altitude et évaluer l'influence exercée par le style de vie et par les facteurs de risque individuels sur le développement de la maladie d'altitude dans le but de comprendre l'entité des troubles liés à l'haute altitude, non seulement pour des raisons étroitement associées à l'activité sportive concurrentielle, mais tout simplement pour le tourisme, la randonnée, l'alpinisme d'amateur et le travail. 


Tout au long de son développement, le projet est accompagné par de nombreuses activités de promotion, de diffusion des résultats et de formation destinées soit aux professionnels de la montagne soit au grand public.

E-Rés@mont fait également appel à la collaboration de deux partenaires suisses:

  1. GRIMM (Groupement d'Intervention Médicale en Montagne)
  2. HES-SO (Haute Ecole de Gestion et Tourisme - HES-SO Valais-Wallis)

Première formation sur la médecine de montagne et sur l’utilisation de la téléconsultation à distance

La première des 5 sessions de formation se déroule à Courmayeur au siège de la Fondation Montagne Sûre, et s’adresse aux volontaires des courses de montagne. Les formations, tenues par des médecins experts en médecine de montagne de la AULS de la Vallée d’Aoste, du CNR-IFC de Pise et du Ifremmont de Chamonix, prévoient une session théorique sur le mal aigu de montagne et 3 ateliers pratiques dédiés au traitement des principales pathologies associées à la fréquentation de la montagne. Les exercices sont effectués à travers l’utilisation de postes expérimentales de téléconsultation médicale réalisés grâce au projet. Le 4 sessions suivantes sont dédiées au personnel des postes de téléconsultation, aux responsables de refuges, aux guides de haute montagne et aux guides de randonnée.

22mai2017

Deuxième formation sur la médecine de montagne et sur l’utilisation de la téléconsultation à distance

08juin2017

Commence le processus d’installation et expérimentation des postes de téléconsultation médicale

Les expérimentations auront lieu dans 5 postes en Vallée d’Aoste (4 refuges alpins + 1 poste de santé de l’AULS Vallée d’Aoste) et 4 postes de la Vallée (4 refuges alpins).

20juin2017

Publication d’une application mobile sur le mal aigu de montagne

LApp sera disponible pour Android et iOS.

30juin2017

Inauguration du poste de téléconsultation médicale Espace Mont Blanc

Le service expérimental est géré par la Fondation Montagne Sûre avec l'aide d'une infirmière et une permanence sera assurée trois jours par semaine jusqu'à fin septembre.

21juil2017

Formation sur la médecine de montagne et sur la téléconsultation

La formation est structurée sur trois jours, jusqu'au 19 octobre.

17oct2017

Conférence finale du projet

07déc2017