Réunion annuelle des programmes INTERREG, Autorités de gestion et Secrétariats Conjoints à Bucarest, 22 et 23 mai 2019

publiée le 27.05.2019

INTERREG V-A France-Italie ALCOTRA a participé !

La rencontre annuelle des programmes Interreg 2019, organisée par la Direction Générale de la Politique régionale et urbaine de la Commission Européenne conjointement à la présidence roumaine du Conseil de l’Union Européenne, s’est tenue la semaine dernière à Bucarest.

Chaque programme Interreg a pu y envoyer jusqu’à 4 participants. Le programme Interreg V-A France-Italie a été représenté par Véronique VEYRAT, responsable du service ALCOTRA et Roberta FUSCO, référente gestion financière et évaluation de ALCOTRA.

Conformément à l’article 51 du règlement (UE) n. 1303/2013, la réunion est une des occasions annuelles de révision de la mise en œuvre des Programmes. C’est l’évènement le plus important du calendrier Interreg qui réunit les autorités de gestion et les secrétariats conjoints de tous les programmes Interreg afin de discuter avec la Commission européenne des défis et opportunités de la coopération.

La rencontre, qui a débuté le matin du 22 mai 2019 par une session plénière sur la future période de programmation 2021-2027, a été suivie par trois séminaires parallèles sur la dimension territoriale transfrontalière des programmes Interreg et la coopération sur les frontières extérieures. Dans l’après-midi les référentes du Programme ALCOTRA ont participé à la visite d’un projet transfrontalier de 6mil. d’euro du programme Interreg V-A Roumanie-Bulgarie, JEROME qui a pour but d’aider à sauver des vies humaines dans cette zone frontalière à haut risque de radiations chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (NRBC). Les unités d’intervention roumaine et bulgare ont été dotées de dispositifs mobiles de détection identiques, mais également d’outils rapides et efficaces permettant de contenir les risques. L’interopérabilité est garantie à tous les niveaux des deux côtés de la frontière. Un laboratoire médico-légal environnemental régional a été créé, il fait office de support analytique pour la certification de l’état de la région (RENFLAB).

Avec les élections du Parlement européen qui ont commencées le 23 mai 2019, la matinée a débuté avec un discours-programme sur les défis de l’Union Européenne. De plus, une attention particulière a été portée à l’exercice de cette année relatif à l’évaluation des prestations et à une session plénière interactive sur la communication et la capitalisation.

En conclusion, au cours des 29 dernières années, l’Union européenne a investi dans la coopération territoriale européenne à travers Interreg, un instrument financier pour le développement régional transfrontalier, qui malgré sa dotation financière limitée, a démontré une vraie valeur ajoutée pour l’Union européenne. Pendant ces deux journées, le rôle fondamental de la coopération territoriale pour la construction d’un espace européen commun et comme pierre angulaire du processus d’intégration européenne a donc été une fois de plus affirmé.

Le Palais du Parlement de Bucarest a été le cadre fantastique de deux jours riches en discussions passionnantes sur le présent comme sur le futur, à un moment où les négociations du cadre juridique sur la politique de cohésion réalisent des progrès notables.