MisMi : une bonne pratique mentionnée par la Commission européenne

publiée le 21.04.2020

Plus de 140 milliers d'euros du projet pour des mesures de soutien à l’urgence Covid-19

MisMi est un projet qui a été financé dans le cadre du deuxième appel à projets du Programme de coopération transfrontalière Italie-France ALCOTRA 2014-2020 et qui développe un modèle intégré de santé pour une Montagne inclusive. Le projet a su réagir à la situation et apporter des réponses adaptées à ces conditions défavorisées.

L’état d’urgence liée au COVID-19 entraîne, en plus des problèmes connus liés à la gestion de la santé, également un accroissement des problèmes sociaux, en particulier parmi les plus faibles, tels que les personnes âgées qui sont dans une nouvelle condition de solitude.

Le projet MisMi a expérimenté sur les territoires de la Vallée d'Aoste et de la Tarantaise, un modèle de médecine proactive, qui intègre des services de santé et des services sociaux, proches des besoins de la personne et de son contexte de logement.

Avec la suspension des échéances des projets, mesure introduite par le Programme pour répondre à la situation contingente, les partenaires et l'Autorité sanitaire locale (USL) de la Vallée d'Aoste, chef de file du projet, ont pris immédiatement des mesures pour assurer la poursuite des activités du projet.

Les mesures mises en place concernent le travail à temps plein de deux infirmières qui soutiendront les services sur le territoire, et pas seulement en hôpital.

De plus, l’USL a lancé la télémédecine pour les soins à domicile. Grâce au projet MisMi, il sera possible de financer une partie de cette activité pour l'achat d'équipements qui leur permettront d'assister les patients avec des maladies chroniques, plus isolés et fragiles que jamais, en termes de diagnostic, de traitement et de suivi.

Il s'agit du premier cas concret dans lequel le Programme a réussi à réorienter les fonds européens pour répondre aux besoins socio-sanitaires urgents du territoire sur lequel il opère.

Une initiative qui a été valorisé par la Commission européenne à Bruxelles.  Un reportage a été publié sur le site internet de la Commission européenne comme pratique exemplaire et a mérité plusieurs tweets influents de la part de Elisa Ferreira, Commissaire européenne pour la cohésion et les réformes et du Comité des régions.

Il se lit comme suit : « MisMi est un projet Interreg France-Italie ALCOTRA, financé par la politique de cohésion européenne, qui soutient les personnes vivant dans les zones montagneuses, rurales et peuplées de façon dispersée dans la région de la Vallée d'Aoste (en Italie) et de la Tarentaise (en France). Ce projet est encore plus précieux dans le contexte actuel de pandémie COVID-19, car les citoyens peuvent profiter de la télémédecine et de deux infirmières, qui travaillent sur le terrain, dans les hôpitaux et dans les soins à domicile ».

Pour en savoir plus sur le projet MisMi