L’évènement annuel ALCOTRA 2019

publiée le 24.09.2019

La mobilité douce 

L'organisation d'un événement et le développement durable sont liés notamment par les impacts du premier sur l'environnement : déchets, pollution liée aux déplacements, consommation d'énergie, nuisances sonores...

Dans ces conditions, comment organise-t-on de façon éco-responsable un évènement réunissant plusieurs dizaines de personnes au col du Petit Saint-Bernard ?

En tant qu'organisateur, le programme ALCOTRA a intégré le développement durable dès la conception de l'événement afin de réduire les impacts négatifs sur ce territoire riche mais aussi fragile.

Rappelons que le col se situe à 2188 mètres d’altitude et son accessibilité se limite strictement à la période estivale. On ne trouve pas de gare à proximité… Il a donc été nécessaire de prévoir une solution pour réduire les émissions des invités.  

L’idée était de limiter les émissions de gaz à effet de serre et de particules et bien sûr d’éviter que l’évènement n’accroisse les véhicules sur le site.

L’ambition du programme ALCOTRA, était donc d’offrir un évènement annuel de communication respectueux de l’environnement garantissant aussi un accès sans difficulté aux festivités.

Dans un tel contexte, une action efficace repose sur l’utilisation de transport en commun. Par conséquent, pour cet évènement, les deux partenaires du programme (UTMB et Région autonome de la Vallée d’Aoste) ont mis en place des solutions d’écomobilité.

L’UTMB a mis à disposition un système de navettes allant dans le sens de la course et parallèlement la Région Vallée d’Aoste a dépêché deux navettes dont une électrique dédiées aux administrations partenaires du programme et proposant des allers retours sur mesure en fonction des horaires de l’évènement annuel.

Tous ces aménagements vont dans le sens d’un engagement fort dans le processus de transition énergétique. La mobilité durable est un objectif spécifique poursuivi par plusieurs projets ALCOTRA et sur lequel le programme s’est investi en première ligne lors de l’organisation de cet évènement.

Les efforts sont à poursuivre car les véhicules ont été encore beaucoup trop nombreux sur le col. Mais cela démontre qu’une manifestation publique peut s’organiser en prévoyant une mobilité respectueuse des lieux naturels.

lire aussi: