Les programmes ALCOTRA, Interreg Maritime et Med réfléchissent ensemble sur les modalités de capitalisation dans le cadre de la coopération territoriale (CTE)

publiée le 30.11.2017

Le 16 novembre à Gênes

Le 16 novembre 2017 s’est tenu à Gênes l'événement annuel du Programme Italie-France Maritime 2014-2020.  Cette journée a nourri les réflexions en cours sur l’avenir de la coopération transfrontalière grâce à un programme riche en présentation de la part des différents programme CTE (ALCOTRA, Med), de la DG Regio, du programme Interact et des exemples de capitalisation portés.

À cette occasion Florence Baptiste, Responsable du Secrétariat Conjoint du Programme ALCOTRA, dont la région Auvergne Rhône Alpes est l’autorité de gestion, a présenté les hypothèses de travail en termes de capitalisation entre les Plans Intégrés Thématiques (PITEM) et Territoriaux (PITER) ALCOTRA et les Pôles thématiques du programme Marittime.

La coopération transfrontalière concerne les zones situées le long des frontières terrestres et maritimes de l'Union européenne. Elle vise à effacer les difficultés et les carences liées aux frontières internes de l'Union européenne en expérimentant et proposant de nouvelles formes d'actions publiques et de gouvernance basées sur la coopération. Il s’agit donc à travers les programmes de coopération territoriale dédiés de réduire les impacts négatifs des frontières entre États grâce à une utilisation ciblée d’une partie du FEDER (Fonds européen de développement régional).

Les exemples portés ont illustré comment l’action commune sur une même zone géographique, la recherche de solutions partagées et la capitalisation d’expériences positives, permettent de consolider l’assise de services communs aux citoyens européens et d’avoir un effet levier déterminant pour les politiques de développement économique.

A plusieurs moments de la journée, les interventions ont souligné que la capitalisation ne peut se limiter à des actions de communication, mais doit valoriser les acquis et résultats des programmes CTE afin de préparer la prochaine période de programmation post 2020, en assurant l’identification, l’analyse, la diffusion, le partage et le transfert de bonnes pratiques. L’événement du 16 novembre dernier a donc été un moment important entre les trois programmes CTE, MED, MARITTIMO et ALCOTRA de la frontière franco-italienne terrestre et maritime, pour étayer la réflexion sur l’avenir de la Coopération transfrontalière après 2020.

Cliquez ici pour télécharger la présentation du programme ALCOTRA