INTERREG France-Italie ALCOTRA ACCUEILLE SA SEPTIEME VOLONTAIRE

publiée le 04.06.2020

L'UFR LEA – Université de Lille Roubaix et Mathilde Lagarde, jeune volontaire européenne Interreg (IVY) du Programme Interreg V A France-Italie ALCOTRA 

Mathilde rejoint l’équipe d’ALCOTRA le 2 juin en télétravail

Je m’appelle Mathilde, j’ai 23 ans et je viens tout juste de terminer mon master en Langues Etrangères Appliquées parcours Relations Interculturelles et Coopération Internationale à l’Université de Lille. Durant mes études, j’ai eu la chance de faire plusieurs séjours à l’étranger. J’ai tout d’abord effectué un semestre en Erasmus à l’Université de Tampere en Finlande pendant ma licence puis j’ai été stagiaire trois mois au sein du centre de coopération franco-russe de l’Université d’Etat de Voronej en Russie. Ces expériences m’ont permis de prendre la mesure de l’importance de la coopération internationale confirmant mon envie de développer des projets de coopération et de les faire connaître au plus grand nombre.

Un programme qui favorise l’implication des jeunes européens

Interreg Volunteer Youth (IVY) est un programme de l’Union Européenne lancé en 2016. Il s’inscrit dans le Corps Européen de Solidarité afin de promouvoir la coopération transfrontalière entre les Etats membres. IVY permet ainsi aux jeunes citoyens européens âgés de 18 à 30 ans de s’impliquer dans des actions de coopération territoriale en tant que volontaire au sein des programmes ou projets Interreg.

Ce niveau de coopération m’intéresse tout particulièrement car il me semble important de favoriser la coopération internationale à l’échelle d’un territoire transfrontalier qui partage des caractéristiques, des objectifs et des enjeux communs.

Je serai ainsi la septième volontaire Interreg au sein du programme ALCOTRA France-Italie. Je vais effectuer cette période de volontariat de six mois au sein de l’Autorité de Gestion du programme, basée à Lyon.

Une expérience valorisante

En intégrant le programme Interreg ALCOTRA France-Italie en tant que volontaire Interreg Reporter je souhaite mettre mes compétences au service de la coopération transfrontalière. En travaillant principalement sur la communication en lien avec le Secrétariat Conjoint de Turin, je vais participer à renforcer la visibilité du programme et de ses actions.

Cette expérience va me permettre d’acquérir une véritable connaissance pratique de la coopération européenne qui viendra compléter mes connaissances théoriques acquises tout au long de mes études et sera un véritable atout pour ma future vie professionnelle. J’envisage, en effet, de poursuivre mon parcours dans le domaine de la coopération internationale.