Démarrage de PRO-SOL, consacré à la prise en charge des personnes fragiles en particulier dans les zones de montagne

publiée le 25.03.2019

Aujourd’hui 25 mars, date anniversaire de la signature du traité de Rome pour la construction de l’Europe : quelle meilleure date pour lancer cet important plan thématique

C’est à la Cavallerizza Reale de Turin qu’a été lancé le Plan Intégré Thématique PRO-SOL ce lundi 25 mars, en date anniversaire du Traité de Rome instituant la Communauté Économique Européenne. Ce plan, qui traite de l'accès aux systèmes sanitaires et sociaux, implique différents acteurs italiens et français notamment son chef de file la Région Piémont mais aussi l’Agence Sanitaire Locale Cuneo 1, la Métropole Nice Côte d’Azur et Provence Alpes Agglomération, pour une subvention de FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) de 8 millions d’€.

À la base de Pro-Sol, une volonté d’affronter un des problèmes les plus importants à l’heure actuelle : le renouvellement des services sanitaires, en prenant en compte toutes les transformations sociétales des dernières années, et dans le cas de ce Plan les modifications du tissu économique et social des zones de montagnes.

L’assesseur aux politiques sociales de la Région Piémont, Augusto Ferrari, a souligné l’importance de construire des expériences partagées avec les institutions françaises dans les zones à risque du point de vue démographique afin de régénérer ces zones. Pour l’assesseur à la santé de la Région Piémont, Antonio Saitta, les politiques promues depuis quelques années par la Région sont autant « de graines qui ont été semées, elles commencent tout juste à donner des premiers résultats ». Il importe donc de continuer sur cette voie et le Plan Pro-Sol est un outil pour cela.

Les quatre projets composant le Plan Pro-Sol sont les suivants :

  1. Le projet Senior, visant à assurer la continuité des parcours de soin pour les personnes âgées mais également à prévenir les risques de santé dus au vieillissement, tout en leur permettant de rester le plus longtemps et le mieux possible chez eux.
  2. Le projet Proximité, qui a pour but, sur ces territoires, d’identifier les situations critiques et à risque avant qu’elles ne deviennent trop graves, et propose pour ce faire des services sous forme d’animations sociales.
  3. Le projet Jeunes, dont les deux cibles principales sont les adolescents fragiles et les jeunes ayant des pathologies particulières, qui a pour fil rouge la formation.
  4. Le projet Femmes, se basant sur les valeurs de la Charte Européenne pour l’Egalité des femmes et des hommes afin d’atteindre cette égalité, construit sur plusieurs axes de travail.

La deuxième partie de la matinée a été dédiée à la mise en perspective et les liens à faire avec les résultats des autres Plans et projets du programme ALCOTRA, et aussi le patrimoine de projets portés par la Région Piémont sur des thèmes similaires. Pour répondre aux attentes des bénéficiaires finaux et assurer le renouvellement attendu des services à la personne, il apparait effectivement indispensable de capitaliser les résultats disponibles et les expériences positives faites.