Chaux, bois et chanvre : Les chantiers pilotes sous l’enseigne de la construction « verte» financés par ALCOTRA

publiée le 17.10.2019

A Cuneo, Boves, Imperia e Saint-Laurent-du-Var, le projet Eco-Bati travaille à l’éfficacité énergétique de certains bâtiments publics

 

Le 14 octobre, le secrétariat conjoint ALCOTRA a participé à la visite des chantiers pilotes de Cuneo et Boves dans le cadre du projet ECO-BATI. Ce dernier, financé en 2017 au titre du second appel du programme à l’intérieur de l’axe I relatif à l’innovation, a comme chef de file la chambre de commerce de Cuneo et prévoit, entre autres activités, de réaliser quatre chantiers pilotes sur des bâtiments publics de la zone transfrontalière entre les provinces de Cuneo, Imperia et le département des Alpes Maritimes pour en augmenter l’efficacité énergétique en utilisant des matériaux respectueux de l’environnement (interventions réalisées à Cuneo, Boves, Imperia e Saint-Laurent-du-Var).

La journée a débuté dans les locaux de la chambre de commerce de Cuneo, où le Président, Ferruccio Dardanello, a rappelé combien le territoire de la Province de Cuneo a toujours été un lieu d’expérimentations et d’innovations, utile pour améliorer la société et rendre plus efficace les infrastructures. C’est précisément sur ce terrain fertile que s’insère ECO-BATI, qui vise aussi à promouvoir l’utilisation d’éco-matériels d’habitat, favorisant ainsi une filière courte dans ce secteur. Patrizia Mellano, Vice-Secrétaire Général adjoint et Dirigeante de la zone de soutien du marché de la Chambre de commerce, a souligné l’importance de ce financement européen, qui a permis aux partenaires de commencer à travailler sur ces thématiques, en leur permettant d’intégrer sur ses ressources propres les interventions prévues sur quatre chantiers pilotes de façon à arriver à des résultats intéressants et concrets.

L’architecte Alice Lusso a présenté l’intervention réalisée sur le chantier de Cuneo, près d’un bâtiment appartenant à la Chambre de commerce, sur lequel un manteau externe est en cours de réalisation, utilisant des matériaux innovants telles que le chanvre, cultivé à “km0” dans la campagne de Maddalene, proche de Fossano, et sur lequel seront implantés des nouvelles fenêtres avec cadre en bois.

Le Maire de Boves Maurizio Paoletti a ensuite brièvement présenté le chantier en cours proche d’un bâtiment de sa commune, sur lequel la toiture a été refaite et dans lequel le manteau est en cours de réalisation, là encore avec utilisation du chanvre, bâtiment dans lequel seront également remplacées les fenêtres externes. Cette intervention a été conçu par des étudiants de l’école de construction qui est basée à Boves et illustre le travail accompli par la commune pour conjuguer la sensibilité environnementale avec des concrètes possibilités de travail pour les jeunes du territoire.

Les participants, constitués en majeure partie d’entreprises édiles de la province de Cuneo et Imperia, journalistes et étudiants de l’école de construction de Boves, ont ensuite conclu la journée en se déplaçant près du parvis de la Chambre de commerce et, puis, à Boves, où les entreprises qui sont en train de réaliser les deux chantiers ont présenté dans le détail les travaux qu’ils effectuent.

Pour en savoir plus sur le projet