ALCOTRA à la European Youth Week

publiée le 07.05.2019

Témoignage de notre Interreg reporter à Bruxelles

Le programme ALCOTRA a toujours porté une attention particulière pour la jeunesse, en finançant un certain nombre de projets simples et des Plans intégrés thématiques et territoriaux (PITEM-PITER) impliquant les jeunes, ayant pour but de trouver des solutions durables et appropriées aux problématiques qui les concernent. De plus, ils sont mis au centre de certaines opérations de communication importantes du programme comme l’évènement annuel 2017.

D’ailleurs, ALCOTRA accueille depuis 2017 des jeunes volontaires dans le cadre de l’Interreg Volunteer Youth. C’est pour cela que cette année notre volontaire a été invitée à la semaine européenne de la jeunesse qui s’est tenue à Bruxelles les 29 et 30 avril dernier.

Conférences, stands, activités, échanges, informations… C’est un programme riche qui a été proposé cette année lors de la European Youth Week, organisée par la Commission Européenne. Cet évènement a pour but de célébrer et promouvoir les activités pour les jeunes proposées par l’Union Européenne, soit les programmes Erasmus+, Corps de Solidarité Européen et Interreg Volunteer Youth, DiscoverEU…mais il a également permis de rassembler les jeunes, les participants aux projets, les organisations liées à la jeunesse et les décideurs politiques.

Le thème de cette année était « Democracy and me » (Démocratie et moi), en lien avec les prochaines élections européennes : en effet s’impliquer dans un volontariat et échanger avec les décideurs politiques permet d’attirer l’attention sur les questions importantes qui intéressent les jeunes. Les différentes conférences concernaient ces sujets fondamentaux : la représentation des femmes et des jeunes en politique, le chômage des jeunes ou encore le changement climatique et la biodiversité.

Cet évènement était aussi et surtout l’occasion de rencontrer des jeunes de toute l’Europe, faisant ou voulant s’impliquer dans un volontariat, et de partager et échanger des opinions, des histoires, des questionnements.

« Cette expérience a vraiment été enrichissante, elle m’a permis de rencontrer d’autres jeunes et de découvrir d’autres programmes, d’avoir une vision encore plus large de l’Europe et du contexte transfrontalier entre la France et l’Italie dans lequel je suis engagée au quotidien ». C’est avec ce nouveau bagage que notre volontaire bordelaise est rentrée encore plus motivée de Bruxelles pour apporter sa contribution au Secrétariat Conjoint du programme ALCOTRA à Turin.