ALCOTRA à Bruxelles pour la journée de la montagne

publiée le 14.11.2018

L’Autorité de gestion est intervenue lors de l’atelier « The Mountain Dimension of Cooperation »

Le 09 novembre 2018, l’Autorité de gestion du Programme ALCOTRA s’est rendu à Bruxelles dans le cadre de la journée de la montagne organisée par la Commission européenne, plus particulièrement par la DG (Direction Générale) REGIO en présence introductive de M. Herbert DORFMANN, Député européen de la DG Clima ; DG Environnement ; DG Agriculture ; DG Connect ; le Comité des Régions et de nombreux représentants techniques des programmes CTE de « montagne ».

Cette rencontre avait pour but de rassembler les acteurs de la coopération, les institutions européennes, ainsi que les parties prenantes pour discuter de l’amélioration du développement des zones de montagne au sein de l’Union européenne.

La première session a été l’occasion d’illustrer les différentes modalités que les institutions européennes mettent en place en soutien des zones de montagne.

La deuxième session de la conférence intitulée « Projets et expériences des zones de montagne » a été dédiée aux expériences des programmes Interreg. Dans ce cadre, Véronique VEYRAT, responsable du service ALCOTRA et Elena FERRARIO, chargée de mission suivi financier et évaluation ALCOTRA, ont présenté de manière interactive et originale, sous forme d’interview quatre projets de coopération développés par le Programme, dans chacun des axes, avec des forts impacts sur le territoire de montagne.

Ainsi, le projet In.Te.Se, a été l’occasion pour parler d’éco-innovation, URAMET de prévention des risques climatiques, Mi.Mo. d’attractivité de la montagne et Co.Sa.T des problèmes d’addiction et des solutions apportées pour les résoudre  au sein de ces espaces. Ces bonnes pratiques de coopération ont permis de mettre en exergue l’impact des actions du Programme ALCOTRA sur son territoire, et de valoriser ses résultats devant les acteurs techniques de la coopération territoriale européenne.

L’Autorité de gestion du Programme ALCOTRA a également profité de cette intervention pour souligner les valeurs ajoutées d’un programme transfrontalier à travers trois concepts clés : additionnalité (actions qui n'existeraient pas sans coopération), pertinence et réel esprit de cohésion.

Enfin, la responsable du service ALCOTRA a mis en évidence les défis qui se présentent, à savoir la continuité de la mise en œuvre, la nécessité de conserver ces actions pour la cohésion européenne, et a rappelé le contenu de la déclaration du Comité de suivi du Programme ALCOTRA relative aux méthodes d’allocation budgétaire pour la période post2020 et notamment la référence au 25 Kms (Annexe XXII de la proposition de règlement de dispositions communes).

Ce moment d’échange avec les institutions et les autres acteurs de la Montagne à l’échelle européenne, a donc été un outil de valorisation des actions réalisées sur le territoire transfrontalier franco-italien, mais également un moyen de poursuivre les échanges sur le futur de la coopération territoriale.