A2E, parle des défis et des opportunités pour les établissements publics et les communautés

publiée le 25.09.2018

Mieux former et mieux construire pour réduire les consommations énergétiques de demain

Hier, lundi 24 septembre 2018, au Centre des Congrès Energy Centre de Turin, s’est tenu un séminaire de présentation du projet A2E, Alpes Efficacité Energétique, afin d’exposer les défis et les opportunités développées à travers leurs activités.

En ce sens, le séminaire « Défis et opportunités pour les Etablissements publics et les Communautés », a permis de créer un moment d’échange entre les professionnels du secteur, les élus, mais également les étudiants et les enseignants. Ce moment d’échange a permis de réaliser un état des lieux et de donner une vision des futures réalisations du projet.

Lors de cette rencontre, différents intervenants du partenariat italien, sous la coordination de l’UNCEM (Union Nationale des Communautés de Communes des Etablissements Montagnards), ont eu l’occasion de s’exprimer, à savoir, les élus de la Région Piémont, les techniciens de l’iiSBE, des membres de l’Ordre des Architectes, des enseignants en architecture du Polytechnique de Turin, et des membres d’associations.

Le maire de la commune de Vigone, s’est également exprimé en tant que ville pilote. En effet, Vigone accueille un chantier d’agrandissement de son école, selon les méthodes préconisées par le projet A2E. Cette initiative permet de créer un modèle tangible et réplicable sur le territoire du projet, c’est-à-dire les provinces de Cuneo et de Turin, ainsi que les départements de Savoie et Haute-Savoie.

Face à un public d'environ 80 personnes, l’ensemble des intervenants a souligné l’importance des fonds ALCOTRA soutenant le projet à hauteur de 85%. Ce support financier a permis de financer cette action d’innovations appliquée visant à l’acquisition d’une meilleure optimisation et maitrise de l’efficacité énergétique des bâtiments publics.

Ce projet est porté par un large réseau de partenaires franco-italien, à savoir la Région Piémont, la commune de Vigone, Tautei Associati Srl, iiSBE Italia R&D srl et UNCEM pour l’aspect italien ; ainsi que CMDL-MANASLU ing., l’Agence Qualité Construction, l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat, ainsi que le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de Haute-Savoie (chef de file du projet), pour le côté français.

Cette vision transfrontalière permet de créer un véritable partage des connaissances, afin de pouvoir optimiser les coûts énergétiques lors de la construction des édifices, mais également dans leurs consommations post-construction. Afin d’arriver à cet objectif, le projet A2E a rappelé sa volonté d'établir une réelle coordination des acteurs de la construction, afin de mener une action concertée et ainsi maximiser les résultats.

S’ajoutent à cela des activités innovantes, afin de construire une base de données permettant de cataloguer les principales problématiques énergétiques liées à la construction des bâtiments, cette dernière permettra, par la suite, de faire émerger les manquements majeurs, afin de chercher les solutions les plus adéquates.

Ainsi, le projet vise d’une part à œuvrer directement dans la construction et reconstruction des édifices afin de les rendre viables écologiquement, d’autre part, A2E souhaite former pour créer les experts de la construction durable du futur. En d’autres termes, le projet vise à faire émerger des parcours vertueux pour réduire notablement les consommations énergétiques du patrimoine immobilier public transfrontalier.

Pour plus d’informations, retrouvez la fiche complète du projet